Coordonnateur(trice)

Centre d’expertise et de collaboration en troubles concomitants (CECTC), Faculté de médecine – Réseau universitaire intégré de santé et de services sociaux (RUISSS) de l’Université de Montréal

Le Réseau universitaire intégré de santé et de services sociaux (RUISSS) de l’Université de Montréal (UdeM) a pour mandat de fédérer six facultés et écoles de l’UdeM et les 14 établissements du réseau de la santé et des services sociaux qui lui sont affiliés en instaurant une culture de collaboration, de concertation et des chantiers spécifiques de travail dans le but de répondre aux besoins de la population.

Le Centre d’expertise et de collaboration en troubles concomitants (CECTC) du RUISSS de l’UdeM a été mis sur pied en 2017 pour soutenir les établissements et leurs équipes dans l’implantation et la pérennisation d’une offre de soins et de services intégrés et adaptés aux besoins spécifiques des personnes présentant des troubles concomitants de santé mentale et de dépendance.

Le CECTC réunit des experts de différentes disciplines et de différents milieux de pratique qui collaborent à la mise en place de services et d’activités visant le développement des compétences pour le traitement des troubles concomitants et l’implantation de modèles d’organisation de soins intégrés dans toutes les régions du Québec.

Description du mandat

Sous l’autorité de la directrice exécutive du RUISSS et du président du CECTC, le mandat de la coordonnatrice ou du coordonnateur consiste principalement à planifier, organiser et coordonner les travaux et les services du CECTC, ainsi que les développements à envisager pour réaliser la mission du centre.

La personne titulaire du poste doit faire preuve d’une vision stratégique, d’un bon sens politique, d’un niveau d’autonomie élevé et être en mesure d’interagir et de communiquer efficacement avec des interlocuteurs de différents milieux (académique, clinique, médical, psychosocial, de gestion, etc.). Elle fournit une expertise-conseil sur le plan de l’analyse et de la révision des processus, de la gestion de projet et du transfert des connaissances. Elle démontre de grandes habiletés en rédaction et la capacité de préparer des documents nécessaires au fonctionnement des comités et des services du CECTC (site internet, portail documentaire, documents promotionnels, comptes rendus de réunions, plan d’action, dossier de candidature, demande de financement, etc.). 

Principaux défis

  • Planifier, organiser et coordonner les services et les activités du Centre d’expertise;
  • Agir comme personne-ressource dans les relations entre le CECTC, le MSSS, les établissements et les autres partenaires;
  • Promouvoir la vision de l’intégration des soins et des services élaborée par le CECTC et mobiliser les acteurs du domaine afin qu’ils contribuent à son actualisation;
  • Soutenir un développement cohérent et efficace des services du CECTC et des travaux de ses différents comités;
  • Identifier, créer ou adapter les outils et les documents requis, puis accompagner les équipes qui les utilisent;
  • Planifier et organiser les réunions, rédiger les documents requis et effectuer les suivis périodiques (budget, bilan, reddition de comptes, etc).

Profil recherché

  • Diplôme universitaire de maîtrise dans un champ de spécialisation approprié ou un diplôme universitaire terminal de premier cycle dans un champ de spécialisation approprié  dans le domaine de la santé ou des sciences sociales et deux années d’expérience pertinente au poste;
  • Connaissance du réseau de la Santé et des services sociaux et expérience pertinente de travail;
  • Des connaissances en gestion de projet et en transfert de connaissances seront considérées comme des atouts;
  • Habiletés de communication, d’organisation, de conceptualisation et de rédaction;
  • Faire preuve de leadership, d’initiative, d’autonomie et d’aptitudes à mobiliser les collaborateurs;
  • Capacité à travailler en équipe interdisciplinaire. 

Information sur l’emploi

Syndicat des employés et employées de la recherche de l’UdeM

Période d’affichage: Du 17 décembre 2020 au 08 janvier 2021 inclusivement
Échelle salariale:  R2 – 53 624$ à 78 749$
Supérieur immédiat: Louise Châteauvert
Pavillon : CRCHUM et télétravail
Horaire de travail : Temps plein
Date d’entrée en fonction: Dès que possible
Durée du mandat: Temporaire avec possibilité de prolongation

Notre offre

  • Perspective de carrière diversifiée et intéressante.
  • Programme complet d’avantages sociaux et régime de retraite.
  • Politique avantageuse de vacances annuelles
  • Accès facile en transport collectif.

 Comment postuler

Déposez votre candidature en ligne, en appuyant sur le bouton « Postuler emploi » de ce site web. S’il s’agit de votre première demande d’emploi en ligne, procédez d’abord à la création de votre profil.

Faire carrière à l’UdeM : aider la société, relever des défis et être considéré

L’UdeM forme avec ses écoles affiliées, HEC Montréal et Polytechnique Montréal, le premier pôle d’enseignement et de recherche du Québec par son nombre d’étudiants et de professeurs, ainsi que son volume de recherche.
Nos employés peuvent compter sur une rémunération globale concurrentielle, des conditions de travail et un milieu de vie exceptionnels.

Programme d’accès à l’égalité en emploi

Par l’entremise de son programme d’accès à l’égalité en emploi, l’UdeM invite les femmes, les Autochtones, les minorités visibles, les minorités ethniques et les personnes ayant des limitations à soumettre leur candidature. Lors du recrutement, nos outils de sélection peuvent être adaptés selon les besoins des personnes vivant avec des limitations et qui en font la demande. Soyez assurés de la confidentialité de cette information.
L’Université adopte une définition large et inclusive de la diversité qui va au-delà des lois applicables. Elle encourage ainsi toutes les personnes, peu importe leurs caractéristiques, à poser leur candidature.

Exigences en matière d’immigration

Nous invitons tous les candidats qualifiés à postuler à l’UdeM. Conformément aux exigences de l’immigration au Canada, veuillez noter que la priorité sera toutefois accordée aux citoyens canadiens et aux résidents permanents.