Toutes les nouvelles du laboratoire

ARTICLES RÉCENTS

  • Rejoignez l’ICRAS-CRISM pour discuter de la gestion clinique des troubles liés à l’usage des opioïdes sur ordonnance! La série de webinaires sur l’essai clinique OPTIMA vise à regrouper des cliniciens de tous domaines dans une discussion sur la mise en œuvre et l’optimisation de modèles de soins flexibles pour les TLUO. La table ronde régionale, le 15 décembre à 12h…

    LIRE L’ARTICLE
  • Novembre 2022 11 novembre 2022

    Au Canada, près du quart de la population adulte sondée affirme avoir consommé du cannabis dans les 12 derniers mois en 2021, un comportement qui est considéré dans la majorité des cas comme plutôt sécuritaire (Fischer et al., 2021). Au Québec, c’est près de la moitié de la population âgée de 15 ans et plus qui aurait expérimenté avec l’utilisation…

    LIRE L’ARTICLE
  • C’est avec une profonde tristesse que nous venons d’apprendre le décès d’Alexandra de Kiewit, une collaboratrice de notre équipe de recherche. Le décès prématuré de cette femme engagée, qui menait de front de multiples causes, non seulement pour les droits des personnes utilisatrices de drogues, pour les droits des travailleuses du sexe, mais également pour l’avancement de la recherche, est…

    LIRE L’ARTICLE

Le Laboratoire Didier Jutras-Aswad fait parler de lui dans les médias. Découvrez toutes les nouvelles nous concernant.

Vous êtes des médias et désirez obtenir une entrevue avec le docteur Didier Jutras-Aswad?

Centre de recherche du CHUM (CRCHUM)

900 rue St-Denis, 4e & 5e étages,

Montréal (QC) H2X0A9

Téléphone : 514 890-8000 #30933
Courriel : labo.jutras.aswad@gmail.com*

Mythes et réalités d'une étude clinique :

LABORATOIRE DE RECHERCHE
DIDIER JUTRAS-ASWAD

© tous droits réservés | création Web TLA Graff.

Merci aux organismes subventionnaires

*Les personnes désirant participer à une des études ou qui ont des questions sur celles-ci peuvent contacter le laboratoire. Les personnes qui désirent obtenir des soins ou des services en toxicomanie et/ou en santé mentale peuvent s’adresser au centre de réadaptation en dépendance ou au centre d’accueil psychosociale de leur région. Ils peuvent également solliciter les services d’urgence si leur état le requiert.